PAYET, M. ; LOUISIN, J.M. & PROBST, J.M. 1995. Les oiseaux marins erratiques et migrateurs rares répertoriés à La Réunion. Bull. Phaethon, 1 : 9-13.

Publié le par Jean-Michel PROBST

Bulletin Phaethon, 1995, 1 : 9-13.

Les oiseaux marins erratiques et migrateurs rares
répertoriés à La Réunion

Michel Payet, Jean-Marie Louisin & Jean-Michel Probst*

* Nature & Patrimoine
2 Allée Mangaron, Dos d’Ane, 97 419 LA POSSESSION

Introduction

En regard des oiseaux endémiques, les observations d'oiseaux marins migrateurs ne semblent pas constituer une préoccupation majeure pour les ornithologues de passage. Pourtant la position de La Réunion entre les îles sub-antarctiques et les îles tropicales, est une des plus intéressantes pour y observer des espèces ‘de passage’. La liste des oiseaux marins reprend donc les observations les plus intéressantes collectées dans le fichier informatique « Faune » de J.M. Probst. Ces données reprennent les observations les plus anciennes des naturalistes des années 1600 jusqu'à celles répertoriées à ce jour (6 octobre 1995). Il s'agit donc d'une synthèse des connaissances qui propose une liste de 30 espèces migratrices observées dans les eaux réunionnaises dont 7 (signalées par un astérisque*) n'avaient jamais fait l’objet de publication auparavant.
Inventaire des espèces

ORDRE DES SPHENISCIFORMES

FAMILLE DES GORFOUS - SPHENISCIDAE

Gorfou sauteur Eudyptes chrysocome*
Espèce douteuse, non considérée comme migrateur subantarctique, les observations réunionnaises, deux à ce jour, concernent probablement des individus capturés puis relâchés par des pêcheurs revenant des Terres Australes. Le 19 avril 1967, 1 individu a été capturé dans la baie de Saint-Paul (Probst, 1995).

ORDRE DES PROCELLARIIFORMES

FAMILLE DES ALBATROS - DIOMEDEIDAE

Albatros hurleur Diomedea exulans
Espèce douteuse, pour l'instant non considérée comme migrateur subantarctique, représentée dans le sud de l'Océan Indien par la sous-espèce D. e. chionopter avec une population nicheuse de plus de 5.000 couples. Le 19 mai 1976, à La Réunion, un individu repêché dans le port de la Pointe des Galets est capturé par des pêcheurs dans sa région d'origine, puis relâché dans l'enceinte du port. Dans le même genre de circonstances, un autre individu est capturé puis relâché à Port-Louis à Maurice. (Gruchet, 1976).

Albatros à sourcils noirs Diomedea melanophris
Migrateur subantarctique rare, la sous-espèce nominale D. m. melanophris est observée à La Réunion, Maurice, Rodrigues et Madagascar. Les observations s'étalent du mois de juin à la fin septembre. Un individu est capturé sur les côtes de La Réunion puis naturalisé au Muséum de La Réunion. Cette espèce remonte exceptionnellement jusque dans les zones tempérées. Ainsi, l'observation témoin, en février 1991, d'un individu au large du Cap Corse (France) et d'un autre qui semble revenir régulièrement, depuis 1972, dans une colonie de Fou de bassan Morus bassanus à Hermaness (Shetland).

Albatros à cape blanche Diomedea cauta
Migrateur subantarctique rare pouvant être observé de la côte ou au large, de juillet à septembre. Deux captures au large de Saint Gilles sont connues : une femelle le 17 septembre 1948 et un adulte le 26 juillet 1980. Un juvénile de la sous-espèce D. c. salvini s'est échoué à l'Anse des Cascades le 13 août 1994 (Boulay & Probst, à paraître). L'albatros timide est également observé à Maurice, Rodrigues et Madagascar (Staub, 1976 ; Langrand, 1990).

Albatros à bec jaune Diomedea chlororhynchos
Migrateur subantarctique rare, observé au niveau des DCP (Dispositifs de Concentration de Poissons). Deux captures par les pêcheurs : le 25 août 1963, au large des côtes et le 17 septembre 1977 sur la plage de Saint Denis. Malgré sa relative rareté dans nos eaux, c'est l'espèce d'Albatros la plus souvent répertoriée entre juin et septembre. Cette espèce est également observée à Maurice et Madagascar (Staub, 1976 ; Langrand, 1990).

Albatros brun Phoebetria fusca
Espèce douteuse, pour l'instant non considérée comme un migrateur subantarctique, cette espèce pélagique océanique ne s'aventure guère au-delà des zones subantarctiques. L'espèce a toutefois été vue une fois à l'île Maurice et peut-être à La Réunion (observation par un pêcheur de Saint-Benoit, à confirmer). Dans notre île, la capture, le 19 mai 1976, de 2 individus dans le port de la Pointe des Galets est due à un relâchage d'oiseaux capturés sur les terres sub-antarctiques françaises. Dans ces îles situées au sud des Mascareignes, les populations de l'Albatros brun abritent plus de 5000 couples nicheurs (Del Hoyo, Elliot & Sargatal, 1992).

FAMILLE DES PÉTRELS & PUFFINS - PROCELLARIIDAE

Pétrel géant antarctique Macronectes giganteus
Migrateur antarctique et subantarctique observé occasionnellement sur nos côtes. Plusieurs individus sont capturés : le 13 août 1965 par des pêcheurs au large de Sainte Marie (individu bagué le 17 février 1965 dans l'île Nelson aux Shetland du Sud), le 30 juin 1974 à l'Anse des Cascades et le 7 juillet 1974 à 5 km au large de Saint Gilles.

Pétrel géant subantarctique Macronectes halli
Migrateur rare, les jeunes se dispersent parfois loin des lieux de nidification subantarctiques. Une observation certaine au large des côtes de La Réunion : un individu est capturé le 2 août 1974 à La Pointe des Galets. Il avait été bagué le 8 octobre 1966 dans l'île de la Possession à Crozet.

Fulmar antarctique Fulmarus glacialoides*
Migrateur antarctique accidentel, un individu est capturé une seule fois à La Réunion (Louisin & Probst, in press). La capture non datée remonte à moins de 100 ans d’après l’état du spécimen conservé. Au Sud de notre île, six sites de nidification sont répartis le long du Continent antarctique : Rauer Island (14 170 couples), Svenner Island (2 800 couples), Kidson Island (2000 couples), Sculin Monolith (1 350 couples), Murray Monolith (150 couples), île de la Proclamation (peu nombreux) (Del Hoyo, Elliot & Sargatal, 1992).

Damier du Cap Daption capense
Migrateur subantarctique accidentel, deux individus sont observés au large de Saint Gilles (Barré, 1983). Un autre est capturé sur les côtes de La Réunion puis naturalisé au Muséum de La Réunion. Les colonies nicheuses de la sous-espèce nominale sont situées au sud des Mascareignes. Elles totalisent plus de 5.000 couples. Cette espèce est également notée à Maurice et à Madagascar (Del Hoyo, Elliot & Sargatal, 1992 ; Langrand, 1990).

Pétrel des Kerguelen Pterodroma brevirostris
Migrateur subantarctique accidentel dont un individu vivant est capturé par un gendarme le 11 août 1984, à Saint Leu (Gruchet, 1984).

Prion de la désolation Pachyptila desolata
Migrateur subantarctique accidentel dont un individu au moins est capturé en 1965 au large des côtes de La Réunion. Les colonies reproductrices des îles Kerguelen abritent plus de 2 millions de couples (Del Hoyo, Elliot & Sargatal, 1992).

Pétrel à menton blanc Procellaria aequinoctialis
Migrateur subantarctique accidentel, dont la sous-espèce P. a. conspicillata est capturée une fois en 1852 au large des côtes de La Réunion.

Pétrel gris Procellaria cinerea*
Migrateur subantarctique accidentel, capturé une fois à La Réunion (Louisin & Probst, in Press). La capture est non datée, mais, d’après le spécimen, il s’agit d’une acquisition probable se situant au début des années 1900.

FAMILLE DES OCEANITES - HYDROBATIDAE

Petit polka Oceanites oceanicus
Migrateur régulier signalé à La Réunion, Maurice et Rodrigues. Le Petit polka est observé communément en mer d’octobre à novembre et d’avril à mai. Il a été signalé pour la première fois le 24 novembre 1974 à La Réunion (Cheke, 1975), le 12 avril 1964 à Rodrigues (Bourne, 1968). La sous-espèce nominative O. o. oceanicus niche à Crozet Kerguelen et Heard. O. o. exasperus est répandue plus au sud, le long du continent antarctique (Del Hoyo, Elliot & Sargatal, 1992).

ORDRE DES PELECANIFORMES

FAMILLE DES FRÉGATES - FREGATIDAE

Frégate du Pacifique Fregata minor*
Migrateur des zones tropicales, rare, accompagnant généralement les dépressions tropicales. La sous-espèce qui concerne notre région est propre à la zone ouest de l'Océan indien : F. m. aldabrensis Mathews, 1914. En avril 1993, deux individus adultes (un mâle et une femelle) survolent la région de Saint Paul (Louisin & Probst, en prép.).

Fregate ariel Fregata ariel
Migrateur occasionnel provenant des zones tropicales, la sous-espèce F. a. iredalei est circonscrite à la zone ouest de l'Océan Indien. Elle est observée occasionnellement à La Réunion et Maurice souvent pendant la période des cyclones (Barré & Barau, 1982 ; Staub, 1976).

FAMILLE DES PHAETHONS - PHAETHONTIDAE

Paille-en-queue à brins rouges Phaethon rubricauda
Migrateur des zones tropicales, considéré comme accidentel, peut-être de passage lors de la dispersion des jeunes des autres îles des Mascareignes ou des îles éparses. Il a été observé devant la falaise du littoral en 1988 et au moins une fois par des pêcheurs au large de Saint-Paul. Un individu immature a été capturé une fois sur nos côtes (capture non datée remontant à moins de 100 ans). Autour de La Réunion, il niche à l'île Maurice, Rodrigues, Madagascar, Europa et aux Seychelles.

FAMILLE DES FOUS - SULIDAE

Fou masqué Sula dactylatra
Migrateur des zones tropicales, accidentel, un individu immature est capturé le 10 mars 1976 dans la baie de Saint-Paul (Gruchet, 1976). Identifié préalablement comme un jeune S. capensis l'oiseau en plumage immature est en fait un jeune S. dactylatra (Barré, 1983). Les colonies nicheuses les plus proches de La Réunion sont situées à Maurice et Tromelin.

FAMILLE DES LABBES - STERCORARIIDAE

Labbe subantarctique Catharacta antarctica
Migrateur sub-antarctique régulier, représenté par la sous-espèce C. a. lonnbergi. Observé chaque année non loin des côtes de l'île. Il est généralement isolé, mais se rencontre parfois en petits groupes (au maximum 5 ensemble dans la baie de Saint-Paul, Saint-Denis et au large du Port).

FAMILLE DES STERNES, GUIFFETTES & NODDIS- LARIDAE

Sterne huppée Sterna bergii*
Migrateur rare (9 observations), au large des côtes de La Réunion. Observé pour la première fois en mars 1993 (Probst, en prép.). Les observations sont réparties de février à juin, à proximité d'une bouée en face du cimetière marin dans la baie de Saint Paul. Souvent en compagnie de Noddis bruns et parfois de Sternes pierregarin. Les colonies de nidification les plus proches de La Réunion sont à Madagascar et aux Seychelles.

Sterne de Dougall Sterna dougallii
Migrateur accidentel (2 observations), un individu est capturé en 1965 et 2 individus sont observés en avril 1992, dans la baie de Saint Paul. Dans la zone des Mascareignes, un individu est également noté en janvier 1996 à Rodrigues. Près de La Réunion, la Sterne de Dougall niche à Madagascar et aux Seychelles.

Sterne Pierregarrin Sterna hirundo*
Migrateur rare (6 observations entre 1989 et 1995), observé dans la baie de Saint Paul, sur la tonne, en face du cimetière marin et une fois au-dessus de l’étang du Gol (Probst, 1995).

Sterne de Saunders Sterna saundersii*
Migrateur accidentel (3 observations). En février 1992, 2 individus sont observés pour la première fois dans l'étang de Saint Paul (Probst, en prép.). Cette petite sterne est également notée à Maurice, Madagascar et aux Seychelles.

Sterne bridée Sterna anaethetus
Migrateur accidentel passant généralement non loin des côtes (2 observations depuis 1989). Trois individus sont observés dans la baie de Saint-Paul en novembre 1991, 1 individu avec un groupe de 6 Sternes fuligineuses au large de la Pointe des Galets en février 1994. Également notée accidentellement à Maurice et à Rodrigues. Les colonies de nidification les plus proches de La Réunion sont à Madagascar et aux Seychelles.

Sterne fuligineuse Sterna fuscata
Migrateur régulier, souvent en petits groupes, parfois, lors des migrations, en nuage important. Dans certains sites propices (Grande Anse, Cap Lahoussaye) elle peut être directement observée à partir de la côte ou même entendue pendant la nuit (au-dessus de Saint-Paul).

Guiffette moustac Chlidonias hybridus
Migrateur accidentel capturé une fois à La Réunion (capture non datée). D’après le spécimen conservé au Muséum de La Réunion, il s’agit d’une capture datant de moins de 100 ans. La colonie de nidification la plus proche de notre île se trouve à Madagascar.

Guifette leucoptère Chlidonias lencopterus
Migrateur rare (8 observations depuis 1981) se reproduisant en Europe et en Asie. Observé lors de ses passages de février à mai, souvent au-dessus ou en bordure des étangs (Saint-Paul, Le Gol), également le long du littoral. La Guifette leucoptère est également notée à Maurice avec une espèce proche, la guifette noire C. niger.

Noddi marianne Anous tenuirostris
Migrateur régulier, souvent observé autour des DCP. Les colonies les plus proches de l'île se trouvent à Maurice (île aux Serpents) et Rodrigues (île aux sables et île aux cocos). En février 1995, un individu est retrouvé blessé lors du passage du cyclone Ingrid (Amauri & Probst, en prép.).

Sterne du paradis Gygis alba*
Migrateur accidentel (1 observation). Le 17 juin 1995, un individu est récupéré mort dans un bassin du Zoo de Sainte Clotilde (Probst & Boulay, en prép.). Les colonies de reproduction les plus proches de La Réunion se trouvent à Rodrigues et aux Seychelles.

Remerciements

Nous remercions Monsieur Harry Gruchet, Conservateur du Muséum de Saint-Denis, qui, en février 1989, nous a gentiment guidé dans nos recherches et a répondu au mieux aux multiples interrogations que nous lui avons posées sur les oiseaux marins.

Bibliographie

AMAURI, Y. & PROBST, J-M. (en prép.). Note sur un Noddi à bec grêle apporté par le cyclone Ingrid le 27 février 1995 (île de La Réunion). Bull. Phaethon, 2.

BARRE, N. 1983. Distribution et abondance des oiseaux terrestres de l'île de la Réunion (Océan Indien). Rev. Ecol. 37 : 41-85.

CHEKE, A. S. 1975. Le Pétrel Océanite. Info Nature. Ile de la Réunion 13 : 90.

DEL HOYO, J.; ELLIOT, A. and SARGATAL, J. 1992. Handbook of the world. Vol. 1 Ostrich to Ducks. ICPB/Lynx Production, Barcelona, 1-696.

GRUCHET, H. 1976. Capture de 3 Albatros à la Réunion. Info Nature n°14 : 51-52.

GRUCHET, H. 1984. Capture d'un Pétrel des Kerguelen Pterodroma brevirostris Lesson à la Réunion. Info nature N° 21 : 75-77.

LOUISIN, J-M. & PROBST, J-M. (in press). Le Fulmar argenté et le Puffin gris deux Procellariidae erratiques oubliés (Ile de La Réunion). Bulletin Phaethon, 2.

LOUISIN, J-M. & PROBST, J-M. (en prép.). Première observation de la Frégate du Pacifique Fregata minor  à l’île de La Réunion. Bull. Phaethon, 3.

PROBST, J-M. 1995. Première observation de la Sterne Pierregarin Sterna hirundo à La Réunion. Bull. Phaethon, 1 : 46.

PROBST, J-M. 1995. Une observation de Gorfou sauteur Eudyptes chrysocome à La Réunion. Bull. Phaethon, 1 : 47.

PROBST, J-M. (en prép.). Observation de deux sternes nouvelles pour La Réunion : la Sterne de Saunders Sterna saundersi  et la Sterne huppée Sterna bergii. Bull. Phaethon, 2.

PROBST, J-M. & BOULAY, S. (en prép.). Première observation de la Gygis blanche ou Goélette Gygis alba  à La Réunion. Bull. Phaethon, 2.

Commenter cet article