PROBST, J.M. 1997. Contribution à la connaissance plus précise du milieu d’origine de quatre reptiles naturalisés à La Réunion avec une présentation des sous-espèces concernées. Bull. Phaethon, 6 : 71

Publié le par Jean-Michel PROBST

Bulletin Phaethon 1997, 6 : 71-74.

Contribution à la connaissance plus précise du milieu d’origine de quatre reptiles naturalisés à La Réunion avec une présentation des sous-espèces concernées

Jean-Michel Probst*
*Nature & Patrimoine, 2 Allée Mangaron, Dos d'Ane, 97419 LA POSSESSION

Introduction

Les reptiles de La Réunion ont fait l’objet de plusieurs articles (Bour & Moutou, 1982 ; Moutou, 1983 ; Probst, 1995, 1997). Au cours d’une étude générale sur les reptiles de La Réunion (Probst, à paraître), la détermination de 4 nouvelles sous-espèces nouvelles a pu être faite. Une brève description de ces sous-espèces, leur distribution dans l’île et les références bibliographiques sont données pour chaque espèce.

Liste commentée

Famille des Emydidae - Tortues d’eau douce
Il existe 31 genres contenant 85 espèces réparties dans la zone tropicale et tempérée. Une espèce américaine a été introduite à La Réunion.

TORTUE DE FLORIDE
Trachemys scripta (Shoepff, 1792)
Français : Tortue à oreillettes rouges.
Anglais : American Red-eared Terrapin.

Distribution dans l’Océan indien. T. s. elegans (Wied, 1839) - naturalisée à La Réunion, Maurice.

DESCRIPTION. Longueur : 15-28 cm.

IDENTIFICATION. Tortue d’eau douce avec les côtés de la tête d’oreillettes orange rouge, les parties supérieures vert clair et les parties ventrales entièrement jaune citron ou parfois marbré de vert clair.

STATUT ET REMARQUES. Espèce introduite, originaire d’Amérique, représentée par la sous-espèce T. s. elegans commercialisée par les boutiques animalières. Généralement achetées jeunes, ces petites tortues grandissent et sont souvent relâchées dans les eaux par manque de place dans le terrarium de leur propriétaire. Les mêmes observations sont constatées pour des poissons d’aquarium tropicaux que l’on rencontre çà et là dans nos ravines. Signalons qu’à côté de T. s. elegans, une autre sous-espèce est présente chez les aquariophiles de La Réunion : C. s. callirostris. Enfin une autre tortue aquatique de taille adulte a également été trouvée récemment dans la rivière de l’Est (Auth, 1969 ; Boulay & Probst, à paraître).

REFERENCES. Auth, 1969, 1975 ; Bour & Moutou, 1982 ; Branch, 1994 ; Matz & Vanderhaege, 1978 ; Moutou, 1983 ; Probst, 1997.

Famille des Gekkonidae - Geckos
Il existe 85 genres contenant plus de 800 espèces réparties dans le monde, 9 se rencontrent à La Réunion, dont 2 espèces endémiques.

GRAND LEZARD VERT DE MADAGASCAR
Phelsuma madagascariensis Gray, 1831
Français : Grand gecko vert malgache.
Anglais : Madagascar day gecko.

Synonymie et principales combinaisons.
Phelsuma madagascariensis grandis
Gray, 1870, Distribution dans l’Océan indien.
P. m. madagascariensis
(Gray, 1831) - endémique de Madagascar.
P. m. boehmei (Meier, 1982) - endémique de Madagascar.
P. m. grandis (Gray, 1870) - endémique de Madagascar, introduit à La Réunion.
P. m. kochi (Mertens, 1954) - endémique de Madagascar.

DESCRIPTION. Longueur : 24-30 cm.

IDENTIFICATION. Se distingue aisément des autres espèces de Phelsuma par sa taille nettement plus grande, sa couleur uniforme vert pomme à peine ponctuée de quelques taches rouges dans le bas du dos.

STATUT ET REMARQUES. Le Grand lézard vert de Madagascar est représenté dans notre île par la sous-espèce P. m. grandis et sans doute P. m. madagascariensis. Introduit en plusieurs endroits depuis au moins 1994, on compte quatre petites populations disséminées dans les zones urbaines de Saint-André, de La Montagne, de Sainte-Suzanne et de Saint-Denis. Attention, un autre Phelsuma P. standini serait présent dans l’Est de l’île.

REFERENCES. Bour & Moutou, 1982 ; Girard, 1997 ; Glaw & Vences, 1994 ; Matz & Vanderhaege, 1978 ; Moutou, 1983 ; Probst, 1997.

LEZARD VERT A TROIS TACHES
Phelsuma laticauda Boettger, 1880
Français : Gecko vert poussière d’or.
Anglais : Gold dust day gecko.

Synonymie et principales combinaisons.
Pachydactylus laticauda Boettger, 1880 Zool. Anz., Leipzig, 3 : 280.
Phelsuma laticauda Boulenger, 1885, Cat. Liz. Brit. Mus., ed 2, 1 : 215.
Phelsuma laticauda laticauda Mertens, 1964, Senckenb. biol., Frankfurt/M., 45 : 101.

Distribution dans l’Océan indien.
P. l. laticauda (Boettger, 1880) - endémique du nord de Madagascar, introduit à Anjouan, Mayotte, La Réunion et Farquhar (Seychelles).
P. l. angularis (Mertens, 1964) - endémique du nord-est de Madagascar.

DESCRIPTION. Longueur : 10-13 cm.

IDENTIFICATION. Gecko vert de taille moyenne, reconnaissable à la nuque et la queue saupoudrée de jaune et les trois taches rouges du bas du dos.

STATUT ET REMARQUES. Ce gecko a été introduit de Madagascar en janvier 1975. Il est représenté à La Réunion par la sous-espèce P. l. laticauda. Ce taxon originaire de Tamatave aurait été apporté à Grand Fond (Saint-Gilles-les-Bains) sous forme d'œufs (Moutou, 1995). Aujourd'hui il est localement commun sur la plupart du littoral de Grand Fond, quelques quartiers de Saint-Gilles, l'Ermitage. Des petites populations ont été notées à Boucan Canot, la Plaine Saint-Paul et Saint-Gilles les Hauts où l’espèce semble détenir son record d'altitude (360 mètres d'altitude). Des essais d’introduction à Saint-Paul, Cambaie et la Montagne ne semblent pas avoir prospéré et sont aujourd’hui probablement éteintes. Attention, un autre Phelsuma très proche P. serraticauda serait présent dans l’île.

REFERENCES. Bour & Moutou, 1982 ; Cheke, 1975b ; Girard, 1997 ; Glaw & Vences, 1994 ; Heselhaus, 1986 ; Moutou, 1983 ; Probst, 1997a, 1997b.

Famille des Colubridae - Couleuvres
Il existe environs 192 genres et plus de 1560 espèces réparties dans le monde ; 1 espèce a été introduite de l’Inde à La Réunion.

COULEUVRE LOUP
Lycodon aulicus (Linnaeus, 1758)
Français : Couleuvre loup.
Anglais : Woolf Snake.

Distribution dans l’Océan indien.
L. a. aulicus (Linnaeus, 1758) - Inde, Maldives, Sri Lanka ; introduit à La Réunion, Maurice.
L. a. capucinus - introduit à Christmas.

DESCRIPTION. Longueur : 45-63 cm.

IDENTIFICATION. Serpent brun jaune miel de taille moyenne, avec des motifs bruns marbrés de blanc.

STATUT ET REMARQUES. Couleuvre représentée par la sous-espèce L. a. aulicus originaire de l’Inde, introduite à La Réunion vers 1850 ; tout à fait inoffensive, mais faisant l’objet d’une étonnante crainte voire de frayeur panique à son apparition. Avec les rats et les crapauds, on la tient pour responsable de l'extinction des scinques endémiques. Dans les îles de l'Océan Indien, une espèce, L. striatus est endémique du Sri Lanka. À l'île Christmas, une autre sous-espèce, proche de notre Couleuvre loup, L. a. capucinus, a été récemment introduite. Elle est suspectée de mettre en danger un autre reptile endémique : le Serpent aveugle de Christmas Ramphotyphlops exocoeti (Boulenger, 1887).

REFERENCES. Bour & Moutou, 1982 ; Daniel, 1992 ; Fritts, 1993 ; Griffiths, 1996 ; Matz & Vanderhaege, 1978 ; Moutou, 1983 ; Probst, 1997 ; Rumpff, 1992.

Bibliographie

AUTH, D. L. 1969. Behavioral ecology of basking in the yellow-bellied turtle, Chrysemys scripta scripta (Schoepff). M.S. Thesis, Univ. Florida, Gainesville.

AUTH, D. L. 1975. Behavioral ecology of basking in the yellow-bellied turtle, Chrysemys scripta scripta (Schoepff). Bull. Fla. State Mus., Biol. Sci. 20 : 1-45.

BOUR, R. et MOUTOU, F. 1982. Reptiles et amphibiens de l'île de La Réunion. Info Nature 19 : 121-156.

BRANCH, B. 1994. Snakes and other reptiles of southern africa - Field guide. Struik Publ. Cape Town, 1-328.

CHEKE, A. S. 1975. An undescribed gecko from Agalega : Phelsuma agalegae sp. nov. Bull. Maur. Inst. 8 : 33-48.

GIRARD, F. 1995. Observations sur la biologie de Phelsuma borbonica Mertens, 1966 (Reptilia, Gekkonidae). Revue fr. Aquariol. 21 (3-4) : 119-120.

GIRARD, F. 1997. Présentation des espèces du genre Phelsuma vivant sur l’île de La Réunion. Revue fr. Aquariol. 55-56.

GLAW, F and VENCES, M. 1994. A fieldguide to the Amphibians and reptiles of Madagascar. Glaw et Vences Editors, Köln, Germany.

HESELHAUS, R. 1986. Taggeckos. Edition Kernen. 1-112. MATZ, G. 1975. Phelsuma Gray (Gekkonidae). Aquarama 9 (31) : 34-38.

MATZ, G. & VANDERHAEGE, M. 1978. Guide du terrarium. Technique - Amphibiens – Reptiles. Delachaux & Niestlé, Neuchatel, 1-349.

MOUTOU, F. 1983. Identification des Reptiles réunionnais. Info Nature 20 : 53-64.

MOUTOU, F. 1995. Phelsuma laticauda, nouvelle espèce de lézard récemment introduite à La Réunion. Bull. Phaethon, 1 : 33-34.

PROBST, J-M. 1995. Check-list des amphibiens et des reptiles de La Réunion incluant les espèces migratrices observées depuis 1950 à 1995. Bull. Phaethon, 2 : 73-74.

PROBST, J-M. 1997a. Animaux de La Réunion - guide d’identification des oiseaux, mammifères, reptiles et amphibiens. édt. azalées, 1-168.

PROBST, J-M. 1997. Nouvelle répartition du Gecko vert malgache Phelsuma laticauda dans l’ouest de l’île de La Réunion. Bull. Phaethon, 5 : 3-4.

VINSON, J. et VINSON, J.M. 1969. The saurian fauna of the Mascarene Islands. Bull. Maurt. Inst. 6 (4) : 203-320.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article